La pyrale du buis, un véritable fléau dans votre jardin, apprenez à l'éviter

La Pyrale du Buis est un véritable fléau depuis quelques années, elle décime nos buis à grande vitesse. Le buis reprend vit par la suite, car il n'est pas mort, mais sa pousse longue ne permet pas de retrouver rapidement l'esthétique qu'il avait avant. De plus, il est impératif de rajouter un engrais pour buis suite à une attaque.

Voici les conseils de votre jardinerie de Gironde à Bordeaux et Libourne

Mieux la connaître !

pyrale du buis chenille IMG_8256.JPEG

La pyrale du buis est un papillon venu d'Asie, dont la chenille se nourrit du glucose situé dans les feuilles de Buis.

Cette chenille se reconnaît facilement grâce à sa tête noir et son corps d'un beau vert.

Elle mesure de 25mm a 40mm environ.

Après avoir déguster les feuilles, elle donne naissance à un papillon blanc à contour marron vivant 2 semaines et pouvant être vue de Mars à septembre.

Les dégâts causés par la Pyrale

  

Infos importantes

Les femelles pondent sous les feuilles, et ce, 2 à 3 fois par an, il est donc nécessaire de vérifier régulièrement les éclosions.

Surveillez aussi les cocons de la pyrale du buis qui pourraient se faire en hiver, et détruisez-les !

Comment les éviter ?

Pour éviter la pyrale du buis, un seul remède, le piège phéromones.

Ce piège attire les papillons avant qu'il ne pondent.

kit phéromone pyrale du buis entonnoir biotop phéromone pyrale du buis phéromone pyrale du buis biotop

Les phéromones BHS ont la particularité de ne pas avoir besoin d'être au réfrigérateur pour être conservées

Comment les éliminer ?

Elles sont déjà là, voici les remèdes à pulvériser, à base de bacillus thurigiensis variété kurstaki.

Le bacille de thuringe est une bactérie qui détruit les chenilles lorsqu'elles mangent les feuilles de la plante

Ces produits sont indiqués "spécial pyrale du buis" et sont valable pour toutes les chenilles et les vers.

bacillus thuringiensis pour la pyrale du buis, de BHS Bacillus thuringiensis de Solabiol

Commentaires

Laissez votre commentaire