Une haie pour toutes les situations... A découvrir dans votre jardinerie en Gironde

Mieux qu’une palissade, la haie se place comme un élément participant au décor vivant et naturel du jardin. Composez celle qui conviendra le mieux à la situation et à l’usage pour lequel elle est destinée.

Cette haie est principalement destinée à protéger le jardin des effets du vent tout en étant également un pare-vue appréciable et une animation colorée qui prend place dans le paysage.

Elle se plante soit en limite du jardin, soit à l’extérieur côté rue, quand un grillage ferme déjà l’espace.

Cette haie offre l’opportunité aux oiseaux de se réfugier à l’abri, et n’a pas besoin d’être très opaque. Mélangez arbustes persistants et caducs, et choisissez les espèces les plus faciles à entretenir et florifères.

LES PLANTES À UTILISER

  1. Le weigelia caduc, mais qui donne une floraison rose de toute beauté au printemps. il existe des variétés à feuillage vert ou à feuillage pourpre à associer

  2. L’abélia pourpre aux jeunes pousses cuivrées et aux fleurs estivales roses. Le feuillage reste pourpre toute l’année, l’arbuste monte à 1,50 m à maturité mais il doit être taillé afin de rester compact.

  3. Le fusain japonais vert, si vous voulez un relief assez haut à un endroit, ou les variétés panachées moins hautes comme ‘Albomarginatus’, ‘Sunspot’, Aureomarginatus ou ‘Président Gauthier’.

  4. Le pittosporum tenuifolium vert, qui reste bien lumineux lui aussi ou à feuillage panaché. Il est également persistant.

  5. L’éléagnus marginé de blanc ou de jaune, pour profiter de ce feuillage coriace toujours décoratif et lumineux tout au long de l’année. 6 5


Cette haie rassemble des espèces de climats méditerranéens qui font penser aux jardins exotiques.

Vous pouvez vous permettre cette mise en scène si votre jardin se situe en climat doux, ou sur la frange ouest du littoral jusqu’au Cotentin.

LES PLANTES À UTILISER

  1. Le phormium aux longues feuilles rubanées et dressées, persistantes. Cet arbuste aujourd’hui bien connu reste néanmoins très apprécié pour son aspect exotique et sa bonne résistance au froid. 

  2. L’aucuba du Japon à feuilles jaunes, larges et persistantes, pour éclairer la scène.

  3. Le rince-bouteille (Callistemon) qui offre tout au long de l’été des fleurs très originales en forme de goupillons. L’espèce C. rigidus est la plus rustique.

  4. Le pittposporum tenuifoloium ‘Variegatum’ aux petites feuilles marginées de blanc.

  5. L’osmanthe à feuilles de houx, fleurissant en toute fin de saison, à feuilles vernissées légèrement semblables à celles du houx mais non piquantes. La variété Osmanthus heterophyllus ‘Purpureus’ a des pousses pourprées.

  6. Quelques palmiers du genre trachycarpus, chamaerops ou phoenix.

Il est important qu’elle propose une animation printanière et estivale très attractive car l’on profite principalement de ce type de jardin pendant les vacances de Pâques puis d’été.

Elle doit être assez haute dans les endroits où soufflent les vents dominants, mais aussi offrir des vues sur le paysage et la mer.

LES PLANTES À UTILISER

  1. Le photinia ‘Robusta Compact’, plus compact que la variété ‘Red Robin’. Rabattez les tiges en fin d’hiver pour laisser la vue sur la mer, les tiges seront plus rouges chaque printemps.

  2. Les phormiums de différentes couleurs de feuillage, vert ou panachés de jaune, de pourpre, d’orangé…

  3. L’escallonia dense et compact, à floraison estivale et petites feuilles persistantes. Cet arbuste accepte la taille mais se développe si besoin sur de belles hauteurs en conservant son port dressé et compact.

  4. Le grévilléa à feuilles de romarin (Grevillea rosmarinifolia) fleurit d’avril à juillet sur un feuillage semblable à des aiguilles vert vif. Ses fleurs rouges sont spectaculaires à l’apogée de la floraison.

  5. Vous pouvez y ajouter toutes les espèces de climat doux qui supportent très bien les embruns comme le griselinia, le leptospermum, le laurier-rose, les myrtes, le grenadier, le teucrium, la véronique, le tamaris…

Elle attire le regard et les insectes pollinisateurs. C’est la meilleure option pour assurer la biodiversité du jardin, autant en haie de limite du jardin qu’en haie de séparation des différents espaces. Taillez si besoin en fin de floraison les espèces qui fleurissent au printemps et les arbustes à floraison estivale en fin d’hiver.

LES PLANTES À UTILISER

  1. Le groseillier à fleurs qui produit une myriade de fleurs roses vif en mars-avril et pousse rapidement.

  2. Le troène, aux fleurs blanches très parfumées et au feuillage persistant d’une belle couleur vert vif.

  3. Le forsythia, dont la floraison jaune enchante le début du printemps et toujours aussi de façon abondante chaque année.

  4. L’ hortensia et les hydrangéas paniculés en fleurs tout l’été ainsi que les rhododendrons si votre terrain est acide (terre de bruyère ou assimilée) et toujours frais.

  5. La forme arbustive du millepertuis qui monte facilement à 1,80 m de haut, ses grandes fleurs jaune vif se voient de loin.

  6. Pour les bouquets, associez aussi un lilas (Syringa vulgaris) qui vous donnera une abondante floraison en tout début de printemps puis un feuillage très touffu.

Attention aux distances de plantation : bien souvent, on a de suite envie d’être caché derrière sa haie, et l’on plante trop serré en oubliant que les arbustes ont besoin d’espace pour bien se développer. Donc il vaut mieux planter à 1 m- 1,20 m de distance sur une ligne ou 1,50 m en quinconce, et placer derrière un brise-vue en toile ou en canisses le temps que les arbustes prennent de l’ampleur (environ 2 ans) plutôt que de serrer à 80 cm et devoir ensuite les tailler ou les arracher suite aux maladies qui apparaissent quand les ramures sont mal aérées.  Nourrissez votre haie pour qu’elle perdure longtemps, et offrez-lui un paillage organique au pied afin qu’elle résiste aux aléas climatiques. Mulch, tontes de gazon, broyat de miscanthus, broyat de bois, paillettes de lin ou de chanvre sont l’assurance d’éviter la sécheresse du sol et l’érosion des éléments fertiles. Ajoutez une couche de compost à l’automne, et la haie se portera à merveille. Taillez en fin d’hiver si besoin les espèces à floraison estivale, en fin de floraison pour les arbustes à floraison printanière.

Retrouvez toutes les plantes et arbustes pour réaliser votre haie dans votre jardinerie de Gironde à Bordeaux et Libourne

Commentaires

Laissez votre commentaire