Trucs et astuces de votre jardinerie de Gironde pour l'hiver 2018

Découvrez les trucs et astuces au jardin pour cet hiver, par votre jardinerie de Gironde

Installez un hôtel à insectes

De plus en plus de modèles préfabriqués sont proposés dans notre jardinerie pour accueillir les insectes utiles au jardin.

L’hôtel sert de refuge à un cortège d’insectes différents qui vont jouer un rôle dans la lutte contre les pucerons et autres ennemis du jardin, favoriser la pollinisation des plantes, mais aussi attirer des oiseaux insectivores qui se chargeront de nettoyer le jardin ! Il représente aussi un formidable terrain d’observation pour les esprits curieux.

Placez-le au sud ou au sud-est de manière à recevoir le soleil dès le matin, dos aux vents dominants, contre une haie ou sous un avant-toit.

Pensez à semer ou planter des fleurs mellifères ou aromatiques à proximité et à laisser quelques tiges desséchées notamment pour les coccinelles. 

hotel a insectes, jardinerie à Bordeaux en Gironde

Les semis sous abri

Pour les plus aguerris au potager, les semis de légumes peuvent débuter au cœur de l’hiver sous tunnel chauffé à 15-20°C ou dans des coffres à châssis chauffés par une résistance dans le sol ou une couche de fumier frais.

Les principales cultures concernent : les carottes courtes et demi-longues à forcer. les laitues pommées de printemps (‘Appia’, ‘Gotte Jaune d’Or’, ‘Reine de Mai’…). les poireaux (‘Electra’, ‘Arca’…). les céleris à côtes, choux de Milan hâtifs, choux-fleurs hâtifs. Les radis à forcer très hâtifs et les navets (‘de Milan rouge’, ‘à forcer Nantais race Candia’) n’ont besoin que d’un sol légèrement chauffé.

Variétés disponibles dans votre jardinerie de Gironde.

Comptez environ 8 à 10 semaines après les dernières gelées pour réaliser vos semis au chaud de tomates, aubergines et poivrons destinés à une mise en place au potager. 

serre pour semis en jardinerie en Gironde, à bordeaux

Les Travaux du Mois de Janvier - Février :

Plantez en terrain perméable et bien drainé l’ail et l’échalote.

Griffez la terre et désherbez autour des vivaces qui ont déjà pointé le bout de leur nez.

Soignez votre pelouse si le temps le permet en épandant du terreau et en éliminant les mauvaises herbes. Plantez par beau temps les rosiers, arbustes à fleurs et plantes grimpantes.

Semez en mini-serre chauffée bégonias, impatiens et géraniums.

Bouturez les pieds-mères conservés au chaud de géraniums, lantanas, impatiens, anthémis, fuchsias… 

Sous tunnel, semez les pois hâtifs et les fèves, les premiers concombres à forcer et à repiquer ensuite sous abri chauffé.

Préparez vos parcelles pour vos plantations de pommes de terre. Incorporez-y du fumier ou du compost.

Laissez les grosses mottes de terre que le gel de l’hiver fera éclater.

Ameublissez la terre en profondeur pour accueillir de nouveaux fruitiers et apportez un amendement (fumier, compost).

Taillez les groseilliers et les framboisiers, ainsi que les arbres à pépins.

Tous les outils pour le jardin, sont disponibles dans votre jardinerie de Gironde

Pour retrouver les produits de votre jardinerie en Gironde, cliquez ici !

En ces mois d’hiver, les travaux au potager sont ralentis mais la préparation des nouvelles plantations bat son plein : création
du plan de potager, semis, plantations, ne perdez pas de temps !

Nettoyez les pots, les plateaux de semis, les jardinières (...) avec de la javel diluée dans de l’eau afin de pallier tous risques de maladies et contagions.

Plantez les griffes d’asperge, les caïeux d’ail et les bulbes d’échalote dans un sol sableux.

Mettez à germer les plants de pommes de terre dans une cave légèrement chauffée.

Protégez les plants fragiles comme par exemple la mâche, le cresson et le pourpier d’hiver avec un voile ou de la paille dès que la température descend sous les -5°C.

En février, plantez l’échalote et l’ail et réchauffez les carrés à semis pour que la terre soit prête pour vos semis en pleine terre au mois de mars. Pour se faire, installez des bâches en plastique transparent ou du voile horticole tendu sur des arceaux métalliques.

Faites des semis à l’intérieur pour repiquer les plantules au printemps afin de prendre de l’avance.

Divisez les souches de rhubarbe.

Récoltez les carottes, les premiers chicons d’endives, les variétés non gélives de choux-fleurs, les choux de Bruxelles, les chicorées, la mâche, les poireaux, les panais, les radis d’hiver et le céleri-rave.

Les semis

Prenez une longueur d’avance en commençant vos semis au chaud de légumes dits ‘du soleil’ tels que les tomates, les poivrons, les piments, les aubergines, etc. Il fait trop froid pour les mettre en place à l’extérieur mais avec un simple rebord de fenêtre et en s’équipant de caissettes, pastilles de tourbe, godets ou plaques alvéolées, c’est tout à fait possible. Bien sûr, si vous possédez une mini- serre et un chauffage d’appoint type nappe chauffante, c’est encore mieux, vous pourrez faire un plus grand nombre de semis.

LES SECRETS POUR BIEN RÉUSSIR SES SEMIS

1/Pour réussir de beaux semis, ne lésinez pas sur la qualité du terreau employé, achetez dans votre jardinerie un terreau spécial semis qui sera exempt de maladies cryptogamiques (champignons) et qui ne retiendra pas l’eau d’arrosage.

2/Arrosez vos semis régulièrement mais sans excès avec de l’eau de pluie récupérée et muni d’un arrosoir avec une pomme à petits trous pour ne pas casser les petites plantules.

3/Pensez à bien étiqueter vos semis pour les identifier.

Commentaires

Laissez votre commentaire