PAILLIS, MULCH & COMPOST QUELLE DIFFERENCE ?

Vous voulez adopter de bonnes pratiques au jardin ?

Commencez par protéger et nourrir votre sol à l'aide de mulch, compost et paillage.

Paillis, mulch et compost sont les trois composantes du recyclage des matières organiques au jardin qui vont se décomposer au fil des mois et ainsi enrichir le sol, l’aérer et l’améliorer. Le paillis et le mulch couvrent le sol dans les massifs, sous les arbustes, au pied des haies, au potager. Ils le préservent de l’érosion, de la sécheresse et de la croûte de battance. Le compost se fabrique en 4, 6 mois ou un an pour aller jusqu’à la décomposition complète. Il donne un terreau maison qui enrichit aussi le sol, épandu en automne au pied des plantes, sur la pelouse ou lors des plantations.

Le mulch

C’est un paillis amélioré, composé de matières organiques sèches et vertes. Il contient les broyats de coupes de branches, les déchets des tailles des vivaces en automne, les feuilles mortes récoltées dans tout le jardin, les tontes de gazon (apportées en fines couches pour sécher plus rapidement). Vous pouvez y ajouter des paillettes de lin ou de chanvre, de la paille, des fougères broyées…

À SAVOIR

Plus dense qu’un simple paillis, il couvre efficacement le sol dans les massifs, sous les arbustes, au pied des haies et au potager car il réunit de nombreuses matières uniquement issues de végétaux et qui se complètent pour apporter au sol tous les éléments dont il a besoin.

paillis organique

Naturel, il est issu des déchets de taille de haies et d’arbustes de votre jardin. Décoratif, il vient de scieries, comme les écorces de pin, ou de fabricants qui le colorent comme le broyat de bois de diverses couleurs.

À SAVOIR

Les oiseaux cherchant leur nourriture au sol viennent fouiller dans ce réservoir à leur portée. C’est une bonne chose pour leur préservation même si parfois cela demande de remettre le paillis en place.

Le compost

Il rassemble toutes les matières que l’on utilise dans un paillis ou un mulch, avec en plus les épluchures de légumes et de fruits (sauf agrumes), certains restes de nourriture, les cartons non imprimés, les boites d’oeufs et autres matières compostables.

À SAVOIR

Le compost peut se faire dans des bacs spécifiques, que l’on doit aérer, humidifier par temps sec et couvrir par temps humide. On peut aussi mettre tous ces déchets organiques en tas au fond du jardin par exemple, et faire pousser des citrouilles dessus. Le résultat sera plus long à obtenir dans ce cas.

Commentaires

Laissez votre commentaire