Les meilleurs FLEURS de l'été... Retrouvez toutes les fleurs dans votre jardinerie en Gironde à Bordeaux et Libourne

Vous hésitez devant le choix considérable de plantes à fleurs disponibles ? Classez vos priorités et opérez un choix selon ce qui vous donnera le plus de satisfaction pour la période estivale. Suivez le guide.

Dans votre jardinerie à bordeaux et Libourne en Gironde

LES PARFUMÉES

En grimpantes à palisser sur les murs, murets et façades, pensez au jasmin officinal (en climat doux), au jasmin étoilé et au chèvrefeuille qui produisent les fleurs les plus odorantes.

Dans les massifs et en bordure, l’intérêt de la lavande est double, autant pour ses senteurs florales que pour son feuillage gris.

En pot, l’héliotrope diffusera son parfum de mai à septembre mais ne supporte pas le gel ensuite. Rentrez-la dans la véranda.

Choisissez aussi des roses parfumées à placer sur la terrasse, au plus proche des allées pour pouvoir apprécier leur parfum suave ou subtil en passant.

Garnissez aussi vos bordures avec des oeillets, en particulier l’oeillet bleuâtre (Dianthus gratianopolitanus) qui fleurit de mai à octobre en offrant un parfum très prononcé.

Conseil de PRO

Disposez les fleurs parfumées à l’abri des courants d’air, dans les endroits du jardin protégés des vents.

Pensez au terreau

LES RÉPULSIVES

Les plantes aromatiques sont mellifères.

Mais certaines ont en plus le pouvoir d’éloigner les parasites des cultures grâce à leur feuillage odorant : c’est le cas du thym que vous pouvez utiliser par exemple en bordure d’un petit potager.

L’oeillet d’Inde, avec ses couleurs vives jaunes ou oranges, crée le buzz au niveau de la floraison mais se rend également très utile au potager pour éloigner les nématodes du sol, par exemple au pied des tomates.

La rue (Ruta graveolens), très belle avec ses grappes de petites fleurs jaunes en juin-juillet bien mises en valeur par son feuillage bleuté, est la pire des ennemies pour les pucerons et parasites des massifs d’ornement.

Insectifuge mais seulement lorsque l’on s’en sert en purin végétal, le pyrèthre produit tout l’été des fleurs semblables aux marguerites, dans des coloris divers selon les variétés.

Conseil de PRO

Ne touchez pas la rue sans mettre de gants, car la substance insectifuge présente sur son feuillage et dans sa sève peut se révéler allergisante.

Ne la laissez pas non plus à portée de mains des jeunes enfants.

LES + FLORIFÈRES

Des massifs, bordures et plates-bandes en fleurs de juin à septembre offrent une animation que tous les jardiniers recherchent.

Le choix s’avère très large dans la palette des espèces estivales, aussi fiez-vous à votre sens de la composition pour privilégier celles dont les couleurs iront le mieux dans le décor de votre jardin.

Parmi les plus florifères et faciles à cultiver, il y a les pétunias pour les potées et les jardinières, ainsi que le brachycome qui peut aussi s’installer en platebande.

En massif, les gauras, les mauves musquées et les hélianthèmes ne déçoivent jamais en plein soleil, tout comme les sauges, les véroniques, les dahlias et penstémons.

En bordures, le zinnia bat tous les records de floribondité, mais il faut apprécier sa couleur un peu criarde.

A mi-ombre et en sol à tendance acide, comptez sur les hortensias. Sur le bord d’un bassin, ce sont les lysimaques et les persicaires les mieux adaptées et de croissance rapide.

Le long des palissades, faites confiance aux roses trémières qui ne s’arrêtent de fleurir qu’en novembre, et se ressèment seules.

LES FLEURS UTILES

Les plantes utiles aident le jardinier à moins travailler pour l’entretien de son jardin.

Comment ? En poussant rapidement, et en formant des couvre-sols sous lesquels les adventices ne peuvent lever.

De plus, ces plantes protègent le sol contre l’érosion et la sécheresse excessive.

Parmi les espèces fleurissant tout l’été, on trouve le millepertuis, sous la forme d’arbrisseau ou de vivace, indispensable en bordure ou sur les talus.

Vous avez aussi les rosiers paysagers, la valériane des jardins très utile en milieu sec et dans les jardins de campagne, tout comme les campanules poussant en coussins et les sedums.

En terrain à tendance acide, les bruyères d’été fleurissent sans arrêt et donnent de grands tapis protecteurs du sol.

Essayez aussi l’isotoma (Isotoma fluviatilis), une vivace persistante de 12 cm de haut qui produit des fleurs étoilées et s’étale sur de grandes superficies.

Conseil de PRO

Evitez de marcher sur ces tapis et de cueillir les fleurs. Le rôle de ces plantes est très important si vous voulez un jardin sans entretien ou presque, car toutes se suffisent des pluies pour pousser.

LES PLANTES ACCUEILLANTES

Ce sont en priorité celles qui assurent le gîte et le couvert des insectes pollinisateurs.

De nombreuses aromatiques jouent ce rôle, telles que la menthe, l’achillée, le thym, la lavande, l’origan.

Le népéta et la sauge sont à privilégier dans n’importe quel style de jardin, pour leur floribondité et leur attractivité vis à vis des abeilles et des insectes auxiliaires.

La LES PLANTES ACCUEILLANTES verveine de Buenos Aires ainsi que le coréopsis et la potentille entrent aussi dans cette catégorie de plantes particulièrement attractives pour les pollinisateurs.

La gaillarde avec ses larges capitules bien ouverts est la reine des fleurs dans les massifs ensoleillés, et à mi-ombre en terrain frais, la monarde prend le relais pour accueillir les pollinisateurs.

LES FLEURS À DÉGUSTER

Il y en a pour tous les goûts ! De la note poivrée de la capucine à celle sucrée et croquante de l’hémérocalle, vous pouvez déguster bon nombre de fleurs du jardin.

Pour assaisonner vos salades, cultivez du tulbaghia à la saveur aillée.

Ce bulbe est en fleurs en été et jusqu’en début d’automne. Le bégonia offre un goût proche de celui du concombre. L’hysope sent la réglisse et la mélisse rassemble le goût de la menthe et celui du citron.

Par contre la saveur de la bourrache est plutôt épicée. Parmi les roses, celles qui ont le plus de goût sont les plus parfumées et particulièrement les pétales de roses rouges.

Pensez à enlever l’onglet blanc qui est amer, et régalez-vous avec la partie colorée.

Pour vos omelettes et vos salades de crudités, prenez des fleurs de sauge et des pétales de souci (Calendula officinalis) qui sont épicés.

Les soucis figurent aussi parmi les plantes les plus florifères, d’avril aux gelées, ils ont des propriétés médicinales et sont mellifères.

Ils cumulent donc tous les avantages !

Conseil de PRO

Bien sûr, évitez tout emploi de traitements sur vos fleurs si vous comptez les manger ! Les fleurs une fois cueillies perdent très rapidement leur saveur.

Allez au jardin les récolter juste avant les repas et si vous devez attendre avant de servir, placez-les dans un endroit frais, sans soleil direct.

Retrouvez toutes les fleurs dans votre jardinerie à Bordeaux et Libourne en Gironde 

Commentaires

Laissez votre commentaire