Les Érables du Japon ... Retrouvez les différentes variétés dans votre jardinerie à Bordeaux et Libourne

Ils sont devenus incontournables dans la décoration de jardin. Mais attention à respecter leurs besoins pour apprécier leur beauté pendant de longues années !

Les Érables du Japon ... Retrouvez les différentes variétés dans votre jardinerie à Bordeaux et Libourne

LES VARIÉTÉS 

D’une allure élégante servie par un feuillage très décoratif et une architecture végétale souvent stylisée, les érables du Japon attirent toujours plus de monde.

Leur découverte puis leur succès est venu de la mode des jardins japonais.

Mais aujourd’hui, on emploie ces arbustes dans tous les styles de jardins.

Leur feuillage caduc prend des coloris spectaculaires en automne, orange, feu ou rouge pourpré.

Ils se divisent en trois groupes, comprenant chacun de très nombreux cultivars :

Acer japonicum

est l’érable japonais vigoureux qui atteint de 5 à 10 m de haut. Ses feuilles sont palmées, à 7 ou 11 lobes.

La variété ‘Aconitifolium’ est vert pomme puis rouge vif en automne.

Acer palmatum

a des colorations très diversifiées allant du vert au pourpre en passant par l’orangé et le rose.

Ses feuilles sont palmées et découpées. Il atteint des hauteurs s’échelonnant entre 1,50 m et 6 m.

Les variétés ‘Osakazuki’, ‘Shishio’ et ‘Bloodgood’ sont les plus emblématiques.

Acer palmatum ‘Dissectum’

offre un port étalé tabulaire ou un port retombant appelé port prostré.

C’est celui qui a le feuillage le plus découpé, dans des coloris très diversifiés également.

Sa hauteur ne dépasse pas 2 m en général mais sa ramure peut avoisiner 4 à 5 m de large quand il est très âgé.

A. palmatum ‘Dissectum Atropurpureum’

offre un port étalé tabulaire ou un port retombant appelé port prostré.

C’est celui qui a le feuillage le plus découpé, dans des coloris très diversifiés également.

Sa hauteur ne dépasse pas 2 m en général mais sa ramure peut avoisiner 4 à 5 m de large quand il est très âgé.

A. palmatum ‘Dissectum Atropurpureum’ est pourpre puis orange en automne, ‘Dissectum Fireglow’ est rouge puis vire au cramoisi.

Où les cultiver ?

Les grands érables du Japon forment de superbes fonds de massifs, et s’intègrent dans les haies mixtes de belle ampleur. Utilisez-les aussi en sujets isolés pour créer un massif à leur pied. Les érables à port étalé ou retombant sont des sujets remarquables dans les jardins de style japonais et les ambiances zen, mais aussi pour les jardins contemporains, par exemple à l’entrée de la maison, dans le prolongement de la terrasse, sur le bord d’un parcours d’eau. Ils créeront un superbe décor végétal partout où vous pourrez leur offrir un terrain frais acide et une agréable mi-ombre.

Ils aiment

Ils aiment Les sols frais toute l’année, mais très bien drainés.

Un pH acide ou à tendance acide.

Un sol aéré, de type terre de bruyère, et assez riche.

Une exposition miombragée.

Ils détestent

Les sols engorgés où l’eau stagne.

Les sols secs et la sécheresse ambiante.

Un pH alcalin (les sols calcaires).

Le plein soleil brûlant. Les vents froids.

LA PLANTATION EN POT

1/ Choisissez un pot aussi haut que large, d’un diamètre minimum de 50 cm afin que les racines ne soient pas comprimées.

Le mieux est de d’installer votre arbuste dès le départ dans un pot d’1 m de haut et de 60 cm de diamètre au moins, pour valoriser sa forme stylisée et lui donner toutes les chances de pousser harmonieusement.

2/ Placez de la pouzzolane ou des gros graviers (non calcaires) au fond du pot pour faciliter le drainage.

3/ Couvrez d’un mélange de terre de bruyère et de terreau de bonne qualité par moitié.

4/ Arrosez la motte et laissez-la s’égoutter puis dépotez.

5/ Positionnez la motte pour que le haut arrive à 5 cm du bord du pot.

6/ Rebouchez avec le mélange de terre, arrosez copieusement pour caler la terre puis complétez le niveau.

LA PLANTATION AU JARDIN

1/ Prévoyez un espace suffisant tout autour pour bien mettre l’arbuste en valeur, surtout dans le cas d’une espèce à port horizontal ou à port prostré au feuillage très découpé.

Ces érables s’étalent plus en largeur qu’ils ne poussent en hauteur. Pour une hauteur de 3 à 5 m de haut, prévoyez 5 m de distance avec les autres arbustes.

2/ Creusez un trou deux fois et demi plus large que la motte et deux fois plus profond. Ameublissez la terre sortie du trou et mélangez-la par moitié avec de la terre de bruyère.

3/ Emiettez un peu la motte si les racines sont trop compactes, pour pouvoir les étaler un peu.

4/ Positionnez l’arbuste sur un monticule de terre pour que le haut de la motte soit au niveau du sol.

5/ Rebouchez avec le mélange de terre, et tassez légèrement.

6/ Arrosez copieusement, puis complétez le niveau de terre si besoin. La motte ne doit pas ressortir de la surface. Ils sont devenus incontournables dans la décoration de jardin.

Mais attention à respecter leurs besoins pour apprécier leur beauté pendant de longues années !

L’ENTRETIEN

L’arrosage régulier est indispensable en pot, et en pleine terre quand le temps est sec.

Maintenir un sol frais dans les sols très poreux demande l’installation d’un goutte-à goutte ou d’un tuyau perforé qui apporte de l’eau en petite quantité mais assez souvent car ces sols n’ont pas la capacité de retenir l’eau lors des arrosages copieux.

La taille est inutile, sauf si vous souhaitez effectuer une taille de transparence.

Les espèces à port prostré ou étalé poussent lentement et ont déjà été formées de façon à perdurer telles quelles de nombreuses années.

Taillez seulement si l’arbuste a subi des dégâts dus au gel ou à un choc.

Commentaires

Laissez votre commentaire