Inspirations aquatiques

En automne, personne ne pense aux chaleurs estivales qui ont engendré un important assèchement de l’air. Pourtant, c’est la meilleure époque pour réfléchir à l'installation d'un bassin et à sa ressource en eau.

Le choix d’un décor

Dans une petite superficie, il faut placer le bassin au coeur de la végétation, de façon à recréer un jardin de fraîcheur qui fera penser à un sous-bois ou à une mare dans une clairière. L’autre solution consiste à mettre en scène une fontaine végétalisée.

Voici deux exemples à réaliser facilement au printemps prochain, en leur trouvant une place dès cet automne dans votre jardin :

Un bassin verdoyant

Entre la terrasse et la haie, une bande de pelouse a été mise à profit pour créer un petit bassin tout en longueur et qui épouse parfaitement ce recoin. La surface s’est couverte de lentilles d’eau qui offrent un bel aplat vert tendre d’où émergent des tiges de prêles ornementales et de jonc. Quelques laitues d’eau flottent aussi à la surface. Le cadre en bois masque les bords de ce bassin peu profond (30 cm) réalisé avec une simple bâche EPDM (imperméable et résistante). Il reprend le bois de la terrasse. Un paillage déco à base de gros morceaux d’ardoises concassées assure le contraste avec le vert clair des lentilles d’eau.

Une fontaine animée

Cette petite fontaine a été construite avec deux anciennes tuiles de terre cuite, des parements en pierre reconstituée, une auge en ardoise et des morceaux de dalles d’ardoise. Vous pouvez changer la composition des éléments selon vos envies. Le principe reste le même, c’est-à-dire aménager une fontaine entourée de plantes de milieux frais pour donner l’illusion d’une mare dotée d’une petite cascade. Ici ce sont des prêles et des papyrus qui entourent la fontaine, et des mousses qui se développent dans les joints des pierres de parement. Pensez à masquer la pompe sur l’arrière de la fontaine avec quelques autres plantes touffues.

La ressource en eau

Fontaines et bassins fonctionnent en circuit fermé pour éviter le gaspillage de l'eau. Mais il faudra tout de même compléter le niveau en été car l’évaporation si précieuse pour l’atmosphère alentour et les plantes de proximité, va peu à peu faire baisser la surface. Prévoyez un récupérateur d’eau spécifiquement associé à votre bassin. De nombreux modèles sont proposés, souples à loger sous la terrasse par exemple, ou rigides. De cette façon, vous aurez de l’eau disponible sans prendre l’eau que vous avez en stock pour l’arrosage dans vos autres récupérateurs d’eau de pluie.

Commentaires

Laissez votre commentaire