Ils s’invitent au jardin, QUE FAIRE ?

Les animaux domestiques ne sont pas les seuls à investir le jardin.

Une autre faune s’y invite quand on a le dos tourné et peut, malencontreusement occasionner des dégâts dans notre petit paradis fleuri.

Voici quelques conseils pour réagir avec habileté et philosophie !

LES lapins sauvages

DANS LES talus

Si vous voyez des trous dans les talus et dans le bas de votre rocaille, les lapins ont élu domicile dans votre jardin !

En plus des fleurs, ils s’attaquent aux jeunes tiges, aux bourgeons et finissent pas gratter le sol à la recherche de racines à croquer.

Entourez tous vos jeunes plants avec des paniers de protection, les jeunes arbustes avec des filets plastiques ou métalliques.

Et rebouchez les trous. Faites aussi régulièrement des rondes tôt le matin et au crépuscule en faisant du bruit. Comme ils n’aiment pas être dérangés, cela peut les dissuader de rester chez vous.

Enfin, votre chien est le meilleur allié pour les chasser hors du jardin !

LES chevreuils

DANS LES massifs

Les chevreuils se réfugient parfois dans les jardins pour brouter les jeunes pousses des arbustes et des vivaces, frotter leurs bois sur les troncs des arbres puis se régaler des salades du potager !

Une palissade d’1,80 m de haut suffit en général à les empêcher d’entrer chez vous.

Mais si votre jardin n’est pas clos, entourez les troncs des arbres et les jeunes arbustes avec du grillage à poules.

Effrayez ces cervidés avec des lampes solaires à détecteur de mouvement dans vos massifs et au potager.

Des effaroucheurs (papier d’aluminium, rubans métalliques) à déplacer régulièrement les gêneront aussi.

Des taupes

SUR LA pelouse 

Les taupes font partie de l’écosystème naturel : elles éliminent les larves d’insectes nuisibles qui vivent dans le sol et mangent aussi des vers de terre.

Donc plus votre pelouse pousse sur un terrain bien drainé, bien arrosé et donc riche en vers de terre, plus elles creuseront de galeries.

Si vous arrosez un peu moins, les taupes seront moins nombreuses. Arrasez les buttes régulièrement et servez-vous de cette terre pour vos massifs.

Réduisez aussi ensuite la surface de pelouse au profit des arbustes et vivaces couvresol. Vous économiserez de l’eau d’arrosage et les taupes finiront par partir car elles aiment les terrains dégagés. !

LES rongeurs

DANS LE potager

Les campagnols dévorent sans complexe nos légumes racines, nos fleurs et nos fruits ! Mais entre les campagnols nuisibles et les musaraignes utiles, difficile de faire la différence.

Si vous avez un bassin, vous hébergerez peut-être une couleuvre (totalement inoffensive pour nous) qui chassera les rongeurs.

Votre chat sera aussi le bienvenu dans l’histoire. La meilleure astuce au potager est de diversifier les cultures et d’accueillir des hérissons, ennemis des campagnols.

Plantez en plusieurs endroits du potager des euphorbes et de la rue, des plantes réputées pour les éloigner car toxiques par contact. Evitez par contre le tourteau de ricin, toxique pour vos animaux de compagnie.

LES limaces

DANS LES salades

Elles sont partout, dessus, dessous, et au coeur des salades ! N’essayez pas de les éradiquer, d’autres reviendront dès que le temps tournera à l’humidité.

La meilleure solutions consiste à entourer vos rangs avec un paillage très fin, de feuilles de fougères broyées et de paillettes de lin.

Les limaces ne pourront plus ramper au sol pour atteindre les salades. Si vous avez des poules, lâchez-les de temps à autre dans le potager, elles se régaleront !

LES renards

DANS L'enclos des poules

Ce beau mammifère est un carnivore redoutable pour les poules !

Le plus simple est de les rentrer tous les soirs, bien à l’abri dans le poulailler, car jusqu’à preuve du contraire, le renard n’a pas encore appris à déverrouiller les portes.

Un poulailler en hauteur, comme ceux que l’on trouvait dans les campagnes autrefois, accessible par une échelle très étroite, est le meilleur endroit où elles seront en sécurité.

Autre astuce, planter un gros arbuste ou petit arbre, de type fruitier par exemple, dans leur enclos. Vos poules iront se percher dessus si elles se sentent attaquées dans la journée.

Car on oublie souvent que la renarde chasse aussi dans la journée pour nourrir ses petits.

UN raton-laveur

DANS LE cabanon

Cet animal devient une espèce invasive en France. Il n’est donc pas rare d’en croiser dans les jardins, cherchant de la nourriture, en particulier dans les poubelles et mangeoires à oiseaux.

Si vous remarquez une activité suspecte dans le cabanon, la seule manière d’en éloigner ce mammifère est de vaporiser une solution de poivre et de piment fort tout autour.

Protégez-vous les yeux avec des lunettes lors de cette aspersion. Puis placez toutes vos graines dans des bocaux hermétiques, et vos poubelles dans un local fermé.

Suspendez les mangeoires à de fines branches, ou rentrez-les le soir. Et surtout, évitez de mettre tout reste de nourriture dans le compost !

Commentaires

Laissez votre commentaire