Conseils dans votre jardinerie à Bordeaux et Libourne pour réussir son potager et bien planter ses graines

Cultiver soi-même ses légumes est non seulement un véritable plaisir mais c’est aussi manger des légumes frais de saison, qui sont cueillis au fur et à mesure, et dont on connait tout le cycle de vie…exit les pesticides et engrais à tout va ! Alors, que vous soyez jardiniers aguerris, ou jardiniers débutants, il y en a pour tous ! 

Les Travaux du Mois à Bordeaux

Plantez l’ail la pointe vers le haut, et les topinambours à 15 cm de profondeur.

Buttez les asperges et fertilisez le sol avec du fumier décomposé enrichi d’algues marines.

Retirez les voiles de forçage si les gelées ne sont plus à craindre.

Divisez les aromatiques.

Semez directement en pleine terre les légumes peu frileux : carottes, les betteraves.

Semez à l’intérieur, sur le rebord d’une fenêtre ou dans une serre chauffée : courgettes, melon, concombres, tomates, oignons, Les Travaux du Mois aubergines, poivrons, piments, chou frisé, fenouil, rhubarbe, laitues, etc. Vous les repiquerez à leur emplacement définitif lorsque les plantules feront une dizaine de centimètres.

Plantez des aromatiques, c’est la pleine période mais aussi la 2ème fournée de pommes de terre, des fraises, des asperges, des artichauts, de l’échalote et vos variétés préférées de salades.

Déterrez les pommes de terre nouvelles et récoltez les premières asperges de l’année, les choux de printemps, les choux- fleurs, les brocolis à jets. Désherbez soigneusement et régulièrement votre espace potager et ratissez les carrés à semis pour les préparer.

Conseils pour réussir son 1er potager en Gironde :

ÉTAPE 1 : le bon emplacement de votre potager à Bordeaux et Libourne

Placez votre potager près de la maison, au sud ou sud-est, à l’abri des vents et surtout pas à proximité de haies ou de grands arbres qui pourraient apporter de l’ombre à vos légumes et empêcher leur bon développement.

ÉTAPE 2 : la préparation du sol

Préparez la terre de l’espace dédié au potager pour la rendre fertile en incorporant du compost ou du fumier bien décomposé puis bêchez. Retirez les cailloux, les résidus ligneux pour obtenir un terreau fin et de texture granuleuse.

ÉTAPE 3 : bien choisir ses légumes

Certains légumes sont plus faciles à réussir que d’autres, sutrout lorsque vous débutez. Optez par exemple pour : des tomates, des laitues, des radis, des carottes, des courgettes, des haricots verts sans oublier l’ensemble des plantes aromatiques.

ÉTAPE 4 : faire ses propres semis

Le mois d’avril est propice pour faire des semis à l’intérieur, sur le rebord des fenêtres au chaud, un grand choix de sachets de graines est disponible dans notre jardinerie à Bordeaux et Libourne. Vous les installerez en pleine terre d’ici 1 mois, pas trop tôt car un gel vif peut décimer l’ensemble de vos plantules. Attention aux Saints de Glace le mois prochain : les 11, 12 et 13 mai.

ÉTAPE 5 : pailler & protéger

Le paillage évite une trop grande évaporation de l’eau lors des arrosages, garde la fraîcheur au pied de vos légumes et empêche aussi la pousse des adventices. Il participe également à la vie microbienne du sol car certains paillages comme les résidus d’herbes de tontes ou le compost l’enrichissent. Différents types de paillis sont disponibles à la vente en jardinerie : paillis de lin, de chanvre, etc.

ÉTAPE 6 : l’arrosage

Gérez l’arrosage en fonction de la météo de votre ville, la saison et les besoins des espèces cultivées. Installez des récupérateurs d’eau de pluie à vos descentes d’eau pluviale et paillez bien. Privilégiez par temps chaud un arrosage le matin pour éviter l’évapotranspiration et dès le mois de septembre, lorsque les nuits sont fraîches, arrosez le soir.

ÉTAPE 7 : la cueillette

Quand vos légumes arrivent à maturité, récoltez-les, de préférence le matin, et tenez un carnet de bord afin d’y noter vos échecs, vos réussites. Pensez également à peser votre production. Ces informations vous seront bien utiles pour l’année suivante.

Quels légumes pour quelles expositions ?

PLEIN SOLEIL : tomate, piment, poivron, aubergine, courgette, melon, etc.

MI-OMBRE : cerfeuil, chou-fleur, ciboulette, cresson, laitue, mâche, oseille, épinard, menthe, etc.

Un potager en carré est idéal si vous êtes débutant, ou si vous avez peu d’espace à y consacrer. Ces mini-potagers sont relativement simples à installer et bien productifs malgré leur petite superficie car ici les cultures de légumes vont se succéder.

Par exemple, dans un carré potager de 1,20m x 1,20m, vous pouvez cultiver en alternance : 4 pieds de tomates 3 pieds de concombres 2 pieds de poivrons 1 pied de courgettes 6 pieds de fraisiers 4 pieds de blettes 6 pieds de salades de votre choix des radis des plantes aromatiques 30 pieds de carottes 30 pieds de poireaux Un potager sur une petite surface

CONSEIL DE PRO de votre jardinerie de Bordeaux

Si vous êtes débutants, une surface de 15 à 20 m2 est parfaite, quitte au fil des saisons à l’agrandir car cultiver ses légumes doit rester un plaisir et non une corvée !

Commentaires

Laissez votre commentaire